▷ Informations pour la protection du soudeur et de son environnement | DACAR
GASTOS DE ENVÍO GRATIS PARA COMPRAS SUPERIORES A 280€
Informations pour la protection du soudeur et de son environnement

Tabla de contenidos

Commençons par dire que souder implique des risques. En plus de tous les communs Ă  la plupart des travaux du secteur industriel : chutes d’objets lourds, bris dans les mains et les pieds Ă  cause d’une forte chute, brĂ»lures, dommages cervicaux… les propres de la profession.

Nous pouvons les classer en trois grandes catégories :

  • Radiation lumineuse dangereuse.
  • Production importante de fumĂ©es et de vapeurs mĂ©talliques hautement toxiques.
  • Projection de particules de mĂ©taux fondus.

Les risques existent, nous le savons tous, la protection du soudeur et de son environnement est indispensable, c’est pourquoi une bonne protection individuelle et collective dans le domaine du travail peut rĂ©duire trĂšs efficacement les dangers qui entourent le quotidien d’un travailleur. Dans cette section, vous trouverez des informations sur la meilleure façon de vous protĂ©ger et quels produits sont adaptĂ©s pour faire face Ă  une journĂ©e de travail en toute sĂ©curitĂ©. Tout d’abord, nous ne pouvons pas manquer notre masque Ă  souder.

Protection des yeux, de la peau et des voies respiratoires

careta de soldaduraSi vous analysez le spectre de lumiĂšre produite par un arc de soudage Ă©lectrique, vous verrez une quantitĂ© importante de lumiĂšre ultraviolette, de lumiĂšre bleue, ainsi que l’infrarouge.
Les infrarouges sont nocifs pour le soudeur, mais ils ne s’étendent pas beaucoup de leur point d’émission. Cependant, les rayons UV et la lumiĂšre bleue ont une longue portĂ©e et il sera donc indispensable, pour protĂ©ger les travailleurs de l’environnement du soudeur, l’utilisation de rideaux de soudure ou une sorte de division du poste de travail qui empĂȘche la propagation de ces rayons nocifs. Pour ce faire, il existe une norme qui rĂ©glemente ce type d’élĂ©ments de protection collective : ISO25980:2014

La norme internationale ISO25980:2014 annule et remplace la norme EN 1598:2012 et prĂ©cise les exigences de sĂ©curitĂ© pour les rideaux, lames et Ă©crans transparents utilisĂ©s pour la protection des lieux de travail Ă  proximitĂ© des zones oĂč des processus de soldĂ©e par arc sont utilisĂ©s. Ces Ă©lĂ©ments sont destinĂ©s Ă  protĂ©ger le personnel qui n’est pas impliquĂ© dans le processus de soudage du danger des Ă©missions de rayonnement et des projections produites par l’arc de soudage. DĂ©finit, entre autres, les valeurs de transmission de la lumiĂšre, de rĂ©flexion ainsi que la rĂ©sistance Ă  la combustion autorisĂ©e. Elle Ă©tablit en outre un facteur de risque qui ne peut en aucun cas ĂȘtre supĂ©rieur Ă  1.

En ce qui concerne le soudeur, une exposition prolongĂ©e aux rayons nocifs de la soudure provoquera des brĂ»lures sur la peau et peut entraĂźner des dommages irrĂ©versibles non seulement sur la peau du soudeur mais aussi sur ses yeux. Par consĂ©quent, le soudeur doit avoir toutes les parties de son corps protĂ©gĂ©es des radiations lumineuses produites par le soudage, notre recommandation est d’avoir un masque de soudage professionnel comme par exemple le modĂšle DC-2. Et non seulement de la lumiĂšre, mais il doit Ă©galement ĂȘtre protĂ©gĂ© contre les projections de soudure, principalement composĂ©es de particules de mĂ©tal fondu. Le soudeur doit donc porter des gants de soudage, des chaussures et des vĂȘtements qui rĂ©sistent Ă  ces circonstances.

Quant Ă  la protection du visage du soudeur, les masques de soudure sont un Ă©lĂ©ment fondamental. Ils doivent non seulement protĂ©ger la peau du soudeur, mais aussi l’un des principaux sens sensoriels de l’homme : sa vue.

Pour assurer la protection du visage et des yeux d’un soudeur, il est indispensable que le masque de soudure utilisĂ© soit conforme aux exigences de la norme europĂ©enne EN175:1997 et que l’oculaire soit Ă©galement conforme Ă  la norme d’application.

Le processus de soudage, en plus de gĂ©nĂ©rer des Ă©missions de lumiĂšre nocive importante ainsi que des projections de mĂ©taux fondus sous forme d’étincelles ou de taches, entraĂźne une production Ă©levĂ©e de fumĂ©es. Ces fumĂ©es de soudage sont Ă©galement un problĂšme Ă  considĂ©rer.

La forte Ă©lĂ©vation de tempĂ©rature des mĂ©taux soudĂ©s fait qu’une partie de ces mĂ©taux, sous forme de minuscules particules solides, s’élĂšvent et restent en suspension dans l’air formant ainsi ces fumĂ©es trĂšs toxiques.

Il est donc nĂ©cessaire de prĂ©voir des Ă©lĂ©ments destinĂ©s Ă  Ă©liminer ces fumĂ©es, en faisant toujours prĂ©valoir les Ă©lĂ©ments collectifs car la fumĂ©e se dissipera dans la totalitĂ© de l’espace disponible en affectant l’ensemble du personnel situĂ© Ă  proximitĂ© du lieu oĂč la soudure est effectuĂ©e.

Pour ce faire, il existe plusieurs options telles que les extracteurs de fumĂ©es fixes ou avec des bras orientĂ©s vers le cordon de soudure. Nous rappelons que pour des raisons environnementales, il est toujours recommandĂ© ( pas obligatoire) d’utiliser des dispositifs qui filtrent les fumĂ©es en restituant l’air propre Ă  l’intĂ©rieur du mĂȘme bĂątiment.

Dacar dispose d’une des gammes les plus complĂštes d’équipements de protection respiratoire contre les fumĂ©es de soudage, des masques aux Ă©quipements moto-ventilĂ©s Ă  pression positive en passant par des Ă©quipements Ă  apport d’air via un rĂ©seau d’air comprimĂ©.

MĂĄs
noticias

Panier
Retour haut de page